Road Trip Grèce Continentale : Jour 1 & 2 – Athènes

Vue de l'acropole d'Athènes depuis le théâtre d'Hadrien.

Premier arrêt de ces 12 jours de road trip : Athènes ! On nous avait en effet conseillé de commencer par la capitale et c’est également ce que je recommande, au risque de terminer sur une déception. Je ne regrette pas de m’y être arrêtée mais Athènes est loin d’être aussi intéressante et belle que le reste du pays. Deux jours de visite suffisent amplement.

Jour 1 – Arrivée à Athènes

L’arrivée sous un magnifique soleil a vite fait de balayer le coup de mou et la fatigue dus au vol matinal depuis Hambourg de 6h ! Le transfert de l’aéroport vers le centre d’Athènes est très simple & bien indiqué. En revanche, pas facile de rejoindre notre AirBnb à cause des trottoirs défoncés des petites rues qui font à peine 50cm de large. A peine sorties du métro, le vacarme d’embouteillages de voitures, taxis et scooters nous accueille en fanfare !

Katia, notre hôtesse AirBnb, sera le premier témoin de l’hospitalité à la grecque : accueillante et avide de partager ses bons conseils pour notre road trip, comme tous les grecs dont nous ferons la connaissance par la suite. Avant de partir, elle nous fait une dernière recommandation quant aux toilettes… Elle nous demande avec insistance de ne pas jeter le papier toilette dans la cuvette mais dans une poubelle prévue à cet effet au risque de boucher les canalisations ! Ne vous y méprenez pas, ce n’est pas une blague. Nous comprendrons par la suite que c’est le cas dans toute la Grèce…dur dur de s’y mettre !

Sur les conseils de Katia, pause déjeuner à Atitamos (Kapodistriou 2, Athina 106 83), un petit restaurant traditionnel où tout est fait maison. Nous déjeunons sous le porche, très agréable et magnifique ! Nous commandons chacune deux petits plats. La serveuse nous apporte une première salade qu’elle pose au milieu de la table. Une dizaine de minutes plus tard, mon amie s’impatiente, la serveuse n’a toujours pas apporté sa salade… 2ème point clé de la culture grecque que nous comprendrons un peu plus tard : le partage des plats est de mise !

→ A tester absolument à Atitamos (et en Grèce en général): Feta pie à la crétoise (avec miel et sésame) et les légumes grillés

Surprise au moment de régler l’addition : on nous offre 2 petites parts d’un gâteau parfumé à l’orange. [Nouvel élément culturel grec qui se répétera tout au long du voyage]. Coût total de l’addition: 11€/pers.
Attention, en Grèce le pain que l’on vous apporte sur la table est facturé si vous y touchez.

L’après-midi est consacré à la visite du quartier Est : Omonia, Syndagma, le parlement, jardin national. Nous assistons à la relève de la garde, puis faisons un saut au stade olympique de 1896. A vous de voir si vous souhaitez le visiter (entrée payante). Puis passage via l’Agora Romaine et ses étalages de marchands de fruits. Nous allons ensuite admirer l’Olympeon et la porte d’Hadrien avant de visiter les petites rues de Plaka où il est agréable de s’y perdre. Ne pas manquer de remonter la jolie rue Eolon.

Jour 2 – Visite de l’Acropole et du centre d’Athènes

Petit déjeuner en terrasse sur la place Irroon. Nous dégustons notre premier (et dernier) Nescafé Frappé ! Je le prends « medium » niveau sucre et il m’est très difficile de le terminer, la mousse est très amère. La serveuse nous a regardé d’un drôle d’air quand nous l’avons demandé sans sucre, si nous l’avons pris « medium », c’est à cause de son insistance quant au fait de le prendre sucré.
Le petit déj à la grecque, c’est plutôt salé : nous testons la feta pie, une sorte de tarte faite à partir de feuilles phylo (à ne pas confondre avec la feuille de brick) et de feta !

Direction ensuite l’Acropole, l’incontournable de la ville. Nous arrivons à 9h (oui nous avons quand même pris le temps de petit déjeuner calmement et de flâner jusqu’à l’Acropole, pas question de rusher!) et il y a déjà plein de groupes. On nous avait prévenu, il faut y allez assez tôt pour éviter la foule et ne pas avoir trop chaud. 20€ l’entrée ! La crise grecque est passée par là et tous les prix des musées ont doublé… Nous avons de la chance car la file pour les tickets ne dure pas, nous sommes arrivées au bon moment, 10min plus tard c’était bien pire. L’ascension vers l’Acropole se fait doucement mais sûrement, en prenant garde aux pierres glissantes, polies par le passage des touristes. Là-haut, les sifflets grecs rappellent à l’ordre les touristes irrespectueux. Le soleil tape dur, très dur et il n’est même pas 10h. Mon coup de cœur sera le théâtre de Dionysos !

→ Un conseil : avant de monter vers l’Acropole, prenez le temps de monter sur la petite colline qui lui fait face, la vue est magnifique et vous pourrez prendre une photo devant l’Acropole sans avoir des centaines de touristes devant vous. Intéressante vue d’Athènes également !

→ Poursuivez votre visite par une balade autour de l’acropole, via Dionissiou Areopagitou puis Apostolou Pavlou. Essayez de trouver un chemin sur la droite (non signalé) pour rejoindre l’agora. Vous aurez une jolie vue de l’Eglise des Apostoli et du temple d’Héphaïstos, seule temple debout encore en intégralité. Possibilité de les visiter, nous avons préféré nous en abstenir.

Pause déjeuner à Meliartos, où les plats du jour sont délicieux. On se laisse tenter par des aubergines farcies version saganaki et du porc au citron et pommes de terre. De nouveau, petits gâteaux offerts en dessert ! Nous poursuivons par la visite d’Eimar, rue touristique de Plaka où nous tombons sur un Fish Spa…et nous craquons ! La pause détente parfaite après une journée de tourisme sous la chaleur écrasante d’Athènes. C’est vraiment drôle et cela fait un bien fou.

Au détour d’une rue, nous attrapons une glace à « Coco &co », glacier bio. Un régal ! Ensuite, arrêt d’une bonne heure à Stavros Melissinos, The Poet Sandal Maker of Athens, où l’on s’achète de magnifiques paires de sandales faites et ajustées sur mesure (merci le Fish Spa pour les pieds frais et propres)…pour 40€ ! Des personnalités telles que John Lehnon et Kate Moss sont passées par son magasin. Rien qu’un coup d’oeil à la boutique vaut le détour !

Pour terminer la journée, balade dans le quartier de Psiri qui a bien plus de cachet que Plaka !

Suite du road trip : Jour 3 Corinthe – Tolo

Enregistrer

2 Replies to “Road Trip Grèce Continentale : Jour 1 & 2 – Athènes”

  1. J’adore la première photo ! Plutôt déstabilisante cette histoire de papier toilette …

    1. Merci !
      En effet, c’est très déstabilisant au départ…une fois sur trois on s’est trompées… On en rit maintenant mais sur le moment on avait toujours un peu peur de réellement boucher les toilettes et d’avoir des soucis avec nos hôtes grecs.

Laisser un commentaire