Roadtrip en Grèce Continentale : Premières impressions

De retour d’un road trip de 12 jours en Grèce continentale, j’avais hâte d’écrire un premier article ! Avant de vous parler des détails du séjour, j’aimerais partager mes impressions sur ce beau pays que je connaissais pas du tout.

1. La Grèce, un pays montagneux

La Grèce est constituée aux deux tiers de montagnes !

Après 12 jours sur la route et 1822km, s’il a bien une chose que j’aurais retenu de la Grèce, c’est que le territoire est principalement constitué de montagnes !
Le Guide du Routard indique que les montagnes occupent plus des deux tiers du pays. Les plaines en revanche, constituent tout juste 30% du territoire. Avoir une voiture qui tienne la route et au moteur puissant est donc indispensable pour faire le tour du pays. La mer, elle, n’est jamais très loin !

2. Un peuple qui a le sens de l’hospitalité

Les grecs, un peuple accueillant, chaleureux et prêt à rendre service, avec le sourire !

Autre fait qui m’a marqué : la gentillesse des grecs ! Ils sont en effet toujours prêts à rendre service, à vous aider à trouver votre route…et ce, toujours avec le sourire !!
Chaque interaction est riche, les grecs sont des personnes qui aiment partager leurs connaissances, voire un bout de leur histoire. Les personnes que nous avons rencontrées se sont toujours intéressées à notre itinéraire et nous ont en plus, donné de très bons conseils.

Deuxième constat : Les grecs adorent les français et la France de manière générale… en revanche, pas vraiment les allemands (au vu de leurs têtes et/ou réactions les quelques fois où nous avons expliqué habiter en Allemagne)…

3. Une cuisine délicieuse & conviviale

Fraicheur, simplicité et partage : les mots d'ordre de la cuisine grecque.

Je résumerais la cuisine grecque en trois mots : simplicité, fraicheur et partage. Les recettes sont en effet simples car elle comportent peu d’ingrédients mais leur fraicheur fait toute la différence ! Ce qui m’a beaucoup plu tout au long du séjour, c’est la coutume de commander plusieurs plats que l’on partage avec les autres personnes de la table… Cette pratique confère un côté très convivial au repas et permet de goûter à plus de plats ! 😉

Un conseil : préférez manger dans les tavernes ou les psistarias (sorte de grill house), bien plus chaleureuses et conviviales que les restaurants !

Le + des restaurants grecs : Lorsque vous demandez l’addition, on vous apporte ensuite, la plupart du temps, un dessert offert par la maison ! Par exemple, des mini-pâtisseries, une petite part de gâteau à l’orange ou de gâteau de semoule spongieux…mais délicieux !! Sans parler des prix qui défient toute concurrence…

4. Un pays(age) sévèrement marqué par la crise

Des centaines de chats et chiens errent sur les routes de Grèce, dans les sites archéologiques, etc

Au cours de notre voyage, nous avons rencontré des centaines & centaines de chats et chiens errants, la peau sur les os, l’air triste, ou même blessés. Ils sont absolument partout : sur la route, les sites archéologiques, devant les magasins, sous les tables des restaurants, etc. Impossible de ne pas avoir le cœur brisé face à tous ces pauvres animaux…

La Grèce compte d'innombrables batiments, maisons non terminés de construire ou encore des entreprises abandonnées.

Autre caractère marquant de ce paysage désolant : les innombrables maisons et bâtiments dont la construction est inachevée, les entreprises et restaurants qui ont fermé…conférant à l’ensemble une atmosphère de ville/pays fantôme !

{Revenons maintenant à un sujet plus drôle…]

5. Le côté enquiquinant des toilettes

J’avais ri en lisant la note dans le Guide du routard qui expliquait qu’en Grèce, la plupart du temps on ne jette pas le papier toilette dans la cuvette des WC mais dans une poubelle prévue à cet effet à côté. Tout cela pour ne pas boucher les  canalisations ! Il s’avère que ce ne soit pas une blague et que l’adaptation ne soit pas si simple que l’on croit, même plutôt perturbante voire répugnante…

Deuxième fait sur les toilettes : la porte n’a pas de verrou la plupart du temps !

6. Une conduite à la Mario Kart

Conduire en Grèce c'est presque comme jouer à Mario Kart.

La conduite ayant constitué une bonne partie de notre voyage, il ne fait aucun doute que nous avons eu le temps d’observer la conduite à la grecque… que nous avons trouvée la plupart du temps digne de « Mario Kart »!

Règle indispensable à garder en tête : lorsque vous vous apercevez qu’une voiture cherche à vous doubler, vous devez vous ranger sur la bande d’arrêt d’urgence. Les klaxons des autres conducteurs vous rappelleront sinon à l’ordre. C’est ainsi que vous pouvez vous retrouver à 3 voitures côte à côte sur 1×2 voies :

Schématisation de la conduite et du dépassement à la grecque.

Vous vous apercevrez également très vite que la ceinture de sécurité ne semble pas exister chez les grecs et que voyager dans le coffre à l’arrière d’un pick up est monnaie courante. Rares aussi sont les conducteurs de deux-roues qui portent un casque, même sur les routes à 90km/h ! Car « avoir du style » à scooter en Grèce est apparemment synonyme de téléphone et de café freddo à la main…

7. Des bords de routes jonchés de chapelles miniatures

La Grèce regorge également de mini chapelles le long des routes en mémoire des victimes d'accidents ou de personnes épargnées. Drôle au départ mais édifiant à la fin vu le nombre incroyable !

Vous croiserez en effet de nombreuses mini-chapelles le long des routes grecques. Si le spectacle est d’abord surprenant et amusant, il l’est un peu moins lorsque l’on sait que ces églises ont été érigées en mémoire de victimes d’accidents de la route par leurs proches ou en remerciement d’un décès évité lors d’un accident et que l’on rapproche cela à la quantité astronomique que vous croiserez…

Le côté pittoresque des routes de Grèce n’est en effet pas sans conséquences !

8. L’importance du café et des coffee shops

Le café tient une place importante dans la société grecque. Demandez le frappé, c'est frais et délicieux ! Le frappé est d'ailleurs plesbicité par les jeunes générations.

La Grèce est peuplée de chats, de chiens et mais surtout de coffee shop car le café tient une place importante dans la société grecque.
A essayer absolument : le café frappé ou freddo (glacé) que les grecs (surtout les jeunes) sirotent à longueur de journée. La recette originelle est préparée à base de café instantané (Nescafé) mais si vous poussez la porte de bons coffee shops, ils le moudrons sous vos yeux et il n’en sera que meilleur (le Nesfrappé a un goût très âpre) ! Vous pouvez aussi demander une version avec du lait. Chez Coffee Island par exemple, ils vous le servent même avec de la crème chantilly (une tuerie qui pourrait ruiner votre opération bikini).

Attention, pensez à préciser la quantité de sucre que vous souhaitez car les grecs boivent leur café très très sucré. Ils vous regarderont d’ailleurs de façon bizarre si vous leur demandez seulement un peu de sucre ou pas du tout !

 

 

Et vous, quelles ont été vos impressions de la Grèce ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 Replies to “Roadtrip en Grèce Continentale : Premières impressions”

  1. Je ne suis jamais allée en Grèce continentale seulement en Crête et j’ai adoré. La nourriture est juste délicieuse et les paysages à couper le souffle.

    1. J’ai tellement entendu parler de la Crête, j’ai déjà hâte de retourner en Grèce pour visiter cette île maintenant 😉
      La visite du continent vaut le détour en tout cas (mis à part Athènes que j’ai trouvé moyen), je trouve vraiment dommage que peu de personnes s’y attardent. Je vais écrire d’autres articles sur le détail de notre séjour dans les semaines & mois à venir 😉

  2. J’adooore ! Que de souvenirs !

    1. Merci pour ta lecture « assidue » ! :p

Laisser un commentaire